Témoignage d’un bénévole à l’association “Mosaïques9”

Témoignage d’un bénévole à l’association “Mosaïques9”

mosaiques9-association dirigee-par-une-petite-soeur-de-assomption

“Mosaïques9” est une association de proximité dont le but est d’aider les parents et leurs enfants, ainsi que les adultes isolés à réussir leur insertion. De nombreux bénévoles y sont engagés avec des Petites Sœurs pour l’accueil, l’écoute et l’accompagnement personnalisé aux familles.

Michel nous raconte comment la rencontre de Yacine a été pour lui un cadeau lui parlant du Royaume de Dieu :
« Yacine apprend le Français à l’association « Mosaïques9 ». Ce matin de 2017, il est en avance comme tous les jours de cours. Il a un beau sourire, communicatif. Il serre la main à tout le monde. Il me salue moi aussi (je suis son enseignant) ainsi que tous ses collègues. Le salut de Yacine est chaleureux, attentif, demandant si tout va bien depuis la dernière fois, si tout se passe bien. Il s’attardera longuement sur les préoccupations de chacun, sur ce qui va et ce qui va moins bien, sur ce qui le soucie.
La politesse et l’amitié nous amènent à lui demander si lui aussi va bien. A cela il répondra tout aussi chaleureusement, qu’il va bien et est content d’être là. Content d’apprendre, lui qui n’a jamais pu aller à l’école dans son pays d’origine.
Ce que la plupart ne sauront pas, ou sauront par hasard des mois plus tard, c’est que Yacine a été emprisonné dans son pays. Il a réussi à s’en enfuir. Aujourd’hui, il vient de passer une autre nuit dehors alors qu’il commence à faire froid.
Il calcule toutes ses journées pour s’alimenter au minimum.Il sait où se trouvent les jardins publics avec un banc pour travailler son français.Mais il ne sait rien de son avenir et il doit s’organiser au jour le jour pour survivre.

Discrètement une solidarité s’organise pour lui à Mosaïques. Après deux années d’accompagnement, Yacine est maintenant officiellement demandeur d’asile. Il va mieux et continue à beaucoup étudier et progresser en français.
Le “Centre d’Aide aux Demandeurs d’Asile” qui l’héberge, lui confie des responsabilités au regard de ses qualités et maintenant de ses compétences.

Et il ne manque pas une occasion de dire à quel point Mosaïques aura été important dans ce moment de sa vie, d’extrême précarité et de grande incertitude. Mais Yacine ne sait pas ce que nous lui devons nous aussi. »

Michel, bénévole à Mosaïques9

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *