Nous rejoindre

Devenez Petite Soeur !


    En tant que Petites Sœurs de l’Assomption, nous cherchons à adapter le charisme à chaque contexte culturel. C’est une vie d’action, une vie faite de gestes, de paroles et de prière.
Ame de carmélite, coeur de missionaire” , disait le P.Pernet.  Nous veillons à conserver, à maintenir, à approfondir ce qui est au cœur de notre Charisme : la vie de disciple de Jésus, à la suite du Christ Serviteur.

 Les activités apostoliques, variées selon les pays, concernent des populations appauvries et leurs familles:
Insérées dans les quartiers, reliées à des réseaux et des associations ou présentes dans les familles, nous partageons de près la situation critique de personnes réfugiées, déplacées, immigrées; Avec elles nous travaillons pour rendre effective la solidarité.

Découvrez le témoignage de Soeur Agnès à propos de son appel à suivre le Christ dès ses 11 ans, lors de sa profession de foi.

 

DES QUESTIONS ?VOIR D’AUTRES TEMOIGNAGES

Foire aux questions

Découvrir que tu veux être une Petite Sœur est un processus entre toi et Dieu ainsi qu'une tierce personne, généralement une Petite Sœur, qui t'accompagnera afin de faire le chemin ensemble. Tu peux aussi nous contacter via notre formulaire de contact pour nous faire part de ton envie de nous rejoindre. Si tu connais déjà une Petite Sœur, tu peux aussi t'adresser directement à elle.
Tout d’abord nous allons nous rencontrer pour nous connaitre. Si ensemble nous voyons que c’est le chemin, tu commenceras un temps comme « aspirante. Ce temps aide à mieux connaître la Congrégation et la vocation de chacune. Puis, il y a un temps de « postulat » (un ou deux ans) pendant lequel tus vivras dans une communauté. Ensuite, commence le noviciat (deux ans). Ceci est un temps plus important de croissance personnelle et dans la foi, connaissance de la congrégation et préparation pour les vœux temporaires. A la fin du noviciat,tu feras tes vœux temporaires. Pendant ce temps qui s'appelle le juniorat, ton discernement et ta formation continueront dans différents domaines. Tu continueras périodiquement à renouveler tes vœux. Cette étape dure entre 6 et 9 ans. A la fin du juniorat, tu prononceras tes vœux perpétuels.
Cela peut être très varié, mais la journée commence sûrement avec un temps de prière personnelle suivi d’un temps de prière communautaire. Ensuite elle sort pour aller à son travail, ses études ou sa mission…ou faire des courses si elle va faire la cuisine ! Elle revient pour le repas avec ses sœurs et l’après-midi peut être reste-t-elle pour finir l’une ou l’autre tâche, ou bien elle sortira de nouveau pour une visite. Peut-être a-t-elle un groupe de partage (à la paroisse ou dans une association). A la fin de la journée elle se réunit de nouveau avec ses sœurs pour prier et manger ensemble. Selon les possibilités, elle ira à un moment à une Eucharistie, ce qui pour nous est très important.
C’est un groupe de Petite Sœurs qui vivent ensemble dans un lieu. Cela veut dire : vivre ensemble, prier ensemble, s’aider au quotidien, s’organiser pour les tâches de la maison. Ensemble, elles s’aident à grandir et à penser, ensemble elles essayent de suivre Jésus. Vivre en communauté n’est pas toujours facile, mais c’est un cadeau, on apprend à aimer et à recommencer quand cela ne fonctionne pas. Nos communautés, en général ne sont pas grandes (entre 3 et 6 sœurs) et parmi elles il y a des sœurs plus âgées et des plus jeunes ; il y a aussi parfois des sœurs de différents pays.
Nous vivons de notre travail. Tout ce que nous recevons (salaire, retraite…) est mis en commun. En partageant nous nous assurons que chaque sœur et chaque communauté a tout le nécessaire pour vivre et de cette façon on vit la solidarité entre communautés, entre pays et aussi avec d’autres personnes ou projets hors de la congrégation.
Oui, très. Chacune avec son histoire et à sa façon, a découvert que suivre Jésus comme Petite Sœur de l’Assomption, répond au rêve que Dieu a pour elle. Il y a des moments de difficulté où on peut se trouver désorientée, ou se sentir triste. Mais il y a un bonheur de fond qui continue et nous aide à continuer car c’est Dieu qui nous le donne.
La famille et les amis, sont pour nous un trésor, ils font partie de notre vie et de notre histoire. Selon la réalité de chacune on maintien le contact par téléphone, internet, une visite, nous passons parfois des vacances avec eux. Si la famille est en difficulté, ensemble nous cherchons comment répondre à chaque situation.

Témoignages

Nos Petites Soeurs témoignent sur leur investissement, leur mission au sein de la Congrégation.

Soeur Mariotides

Je suis entrée dans la Congrégation des Petites Sœurs de l’Assomption en 1992 pour suivre l’idéal de Jésus que nos fondateurs traduisaient ainsi : « procurer la gloire de Dieu par le salut des pauvres, des ouvriers et de leurs familles ». Cette année-là, je me suis rapprochée un peu plus de la mission concrète des Petites Sœurs du Brésil, j’ai suivi une formation pour devenir enseignante…

Soeur Lucía

J’ai toujours su que Dieu et les pauvres auraient une place importante dans ma vie ; mais quant à savoir de quelle manière, c’était une autre histoire…Je m’appelle Lucía ; c’est en cherchant Dieu et en voulant donner ma vie pour les pauvres, que j’ai découvert qu’en étant Petite Sœur de l’Assomption, je pouvais réaliser ce rêve et en plus être heureuse…

Soeur Louisette

Je suis née en 1972 à Fianarantsoa, sur le plateau de l’île de Madagascar, dans la partie sud. A l’âge de 6 ans je commence le cours de catéchisme chez les sœurs Réparatrices, je suis vraiment une petite débutante dans la pratique de la foi !
Après le cours, en arrivant à la maison je dis à ma maman : « quand je serai grande je rentrerai dans la vie religieuse »…

Vous êtes intéressées ?

Vous souhaiteriez nous rejoindre et devenir vous aussi une Petite Soeur de l’Assomption ? Contactez-nous et nous reviendrons vers vous au plus vite !

CONTACTEZ-NOUS