Témoignage de Soeur Mariotides

Témoignage de Soeur Mariotides

temoignage Petite Soeur de l'Assomption Mariotides

La vocation : une réponse de Dieu aux exclus

Un appel

Je suis entrée dans la Congrégation des Petites Sœurs de l’Assomption en 1992 pour suivre l’idéal de Jésus que nos fondateurs traduisaient ainsi : « procurer la gloire de Dieu par le salut des pauvres, des ouvriers et de leurs familles. » Cette année-là, je me suis rapprochée un peu plus de la mission concrète des Petites Sœurs du Brésil, j’ai suivi une formation pour devenir enseignante. Tout au long de mon parcours vocationnel, j’ai travaillé dans divers domaines d’enseignement, depuis l’éducation des jeunes et des adultes, en passant par celle des enfants, en école primaire et secondaire, dans l’éducation spécialisée, l’enseignement en milieu hospitalier et l’assistance pédagogique à domicile, et récemment, une expérience qui présentait un défi encore plus important, à savoir l’éducation dans le système carcéral et en centre éducatif.

Etant moi-même d’une famille pauvre et ouvrière, je crois que Dieu m’a choisie et m’a préparée pour exercer ma vocation dans les lieux où Lui-même fait entendre un cri pour la justice et la paix.

Notre mission de PSA est un appel et une réponse de l’amour de Dieu pour nous, à travers la réalité humaine qui Le révèle dans la « fragilité et la pauvreté », lorsque nous pénétrons dans les maisons et que nous partageons les situations des familles ouvrières et pauvres de notre siècle.

Je remercie Dieu de m’avoir choisie pour ce service et de m’avoir appris chaque jour à chercher la paix, dans le combat pour la justice, « dans l’Eglise des pauvres, toujours en sortie » !

Sr Mariotides, Petite Sœur de l’Assomption

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *