Témoignage de Sœur Louisette

Témoignage de Sœur Louisette

temoignage petite soeur assomption Louisette

PREMIERE  PETITE SŒUR DE L’ASSOMPTION MALGACHE

Je suis née en 1972 à Fianarantsoa, sur le plateau de l’île de Madagascar, dans la partie sud. A l’âge de 6 ans je commence le cours de catéchisme chez les sœurs Réparatrices, je suis vraiment une petite débutante dans la pratique de la foi ! Après le cours, en arrivant à la maison je dis à ma maman : « quand je serai grande je rentrerai dans la vie religieuse ». Ce premier désir, qui était ma première vocation, a bien grandi en moi.

Après ma 1ère communion et ma confirmation, je décide de chercher une congrégation qui puisse m’aider à répondre à l’appel du Christ à le suivre dans la vie religieuse.

RECHERCHE

Pendant plusieurs mois, je cherche donc un chemin pour donner sens à ma vie. Avec l’aide du curé de ma Paroisse, je me renseigne auprès de plusieurs congrégations, pour apaiser ma soif,

En 1999, je frappe à la porte des Petites Sœurs de l’Assomption de Sahalava-Fianarantsoa. Cette congrégation répond en grande partie à ma recherche. Je crois que Dieu m’attend là pour me donner à boire et désaltérer ma soif à la source de son Amour.

Je peux vous partager que la congrégation des Petites Sœurs de l’Assomption m’a plu, dès ma première visite. Elle  répond en grande partie à ce que je cherche. D’abord par ce qui est extérieur et qui attire mon attention : sa manière d’être et d’agir avec simplicité au milieu du quartier, avec les gens, au contact direct de différentes couches de la population. Et aussi en même temps par ce qui vient de l’intérieur, le charisme : « Procurer la Gloire de Dieu par le Salut des Pauvres et des Petits », en manifestant l’Amour du Père par les gestes simples de la vie quotidienne avec les familles du quartier, en se basant bien sûr, sur la lumière de la Parole de Dieu.

PREMIERS PAS

J’ai commencé à marcher avec elles en cherchant la volonté de Dieu pour ma vocation.

Des étapes se suivent et en 2002, j’ai commencé le noviciat à Fianarantsoa, une étape d’approfondissement et de discernement plus profond et plus sérieux ;  en 2004 j’ai prononcé mes premiers vœux.

Sept années et demie pour grandir et mûrir dans la foi, l’amour et l’espérance.C’est avec l’aide de l’Eucharistie, de retraites, de temps de prière, et d’un accompagnement que j’ai avancé.

ENGAGEMENT DEFINITIF

En Avril 2012, je me suis engagée définitivement dans la Congrégation comme première Petite Sœur malgache.

Quelle fête ce jour-là à Sahalava !
La paroisse, les gens du quartier, nos collaborateurs, la famille de l’Assomption, et ma propre famille : tous sont au rendez-vous.
Ils sont venus pour manifester leur communion, leur union et leur joie

Aujourd’hui, c’est toujours avec le Christ, que, j’essaie de me donner pleinement dans un projet de vie. C’est tournée vers les autres et vers Dieu, que je peux donner et aussi de recevoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *