Sr Paul-Hélène, Petite Sœur de l’Assomption parmi les 19 religieux tués en Algérie dans les années 1990

Le pape François a autorisé au début de l’année la signature du décret de béatification de Mgr Pierre Claverie et ses 18 compagnons. « Chacun est mort parce qu’il avait choisi, par grâce, de rester fidèle à ceux et celles que la vie de quartier, les services partagés, avaient fait leur prochain », écrivent les évêques d’Algérie dans un communiqué commun. « Leur mort a révélé que leur vie était au service de tous : des pauvres, des femmes en difficultés, des handicapés, des jeunes, tous musulmans ». Sœur Paul-Hélène Saint-Raymond, Petite Sœur de l’Assomption, tuée à Alger le 8 mai 1994 avec le frère mariste Henri Verges, fut la première de cette sombre liste.

Née dans une famille profondément chrétienne, elle était la huitième de dix enfants. Elle fait des études de sciences à la Sorbonne. Une de ses compagnes d’alors la dépeint ainsi : "C’était une fille de devoir, toujours présente quand il le fallait. La fidélité était à mon avis sa principale qualité. Elle parlait peu mais écoutait tout le monde, prête à aider les uns et les autres. Elle savait se faire aimer non par son caractère peu expansif, mais par sa solidité, sa rigueur, sa fidélité dans la foi." 

En 1952 elle entre chez les Petites Sœurs de l’Assomption. Envoyée auprès des familles ouvrières en France, puis à Alger juste après l’indépendance, elle y exerce le métier d’infirmière ainsi qu’au Maroc et, brièvement, en Tunisie. 
 
Elle écrivait à la veille de ses vœux perpétuels : « Je me croirais missionnaire, aussi bien au service de Dieu et de l’Eglise, ici ou ailleurs, dans un petit coin d’une charge à Paris ou en Amérique du Sud… mais j’ai le désir d’une disponibilité totale... où Dieu voudra. »
 
En 1988 elle rejoint la communauté de Belcourt à Alger et travaille avec le Frère Henri Vergès à la bibliothèque de la Casbah, que fréquentent des jeunes issus des quartiers populaires environnants. Ce 8 mai, vers 15h, ils y sont tous les deux assassinés.
 
Des réflexions tirées de ses lettres nous laissent entrevoir sa perception de la situation :
 « Nous vivons dans le silence, l’amour et le respect. Il s’agit d’être prudentes, ce qui nous amène à renoncer à certaines sorties. Du fait du petit nombre de chrétiens, on se connaît plus ou moins et les relations sont très fraternelles. » Puis, juste avant Pâques : « … la situation ne cesse d’empirer. Si l’été dernier, nous parlions de ’guerre civile larvée’, nous devons dire actuellement ‘nous sommes en pleine guerre civile’… et pourtant, au milieu du désespoir et de l’angoisse, la vie continue, des gens s’entraident, prennent leur vie en mains, réfléchissent… » 
« Nous n’avons jamais cessé, lucides et sereines (les deux adjectifs ont leur valeur) ni de travailler, ni de prier et d’aller prier, ni de faire nos courses. Bien sûr, pas question d’aller se promener (cela nous manque, c’est certain, et aujourd’hui, devant le temps clair, frais et ensoleillé, nous soupirons ‘il ferait bon marcher’) ni de sortir le soir ; j’ai même renoncé, pour l’instant, à aller revoir des amis à … où je suis plus connue des moins de 25 ans. Mais, dans le contexte des derniers jours d’octobre, nous avons remarqué, moi dans mes trajets, Jacqueline au travail, que nous avions plus de ‘bonjour’ et de sourires que d’habitude. » 
 
« Nous croyons que tous les hommes sont habités par l’Esprit qui les conduit de l’intérieur même de leur tradition religieuse vers leur vocation de Fils de Dieu. Appelées à demeurer dans cette maison de l’Islam, nous sommes conscientes de la précarité de notre mission, et par là même de la richesse du don que Dieu nous fait. »
 
Notre sœur Paule-Hélène savait qu’elle risquait sa vie ; elle répondra à la mise en garde de l’évêque d’Alger : « Père, de toutes façons, nos vies sont déjà données. »
 
 
Extraits des archives 
de la Congrégation des Petites Sœurs de l’Assomption
 
En savoir plus sur Sr Paul-Hélène de Gethsemani :
Article de La Croix Urbi & Orbi : "Soeur Paul-Hélène, témoin de la tendresse de Dieu en Algérie"
Sr Paul-Hélène St Raymond : récit de vie et citations
Dates de toutes les célébrations 2018 et 2019 pour Commémorer les Martyrs d’Algérie 
30/11/2018
Enregistrer au format PDF Imprimer l'article envoyer l'article par mail envoyer par mail
> Tous les articles remonter Remonter