Voeux définitifs de Sr Hildete

« Demeurez en mon amour » (Jean 15,9). La dynamique de l’Amour est celle qui nous désarme et nous libère… Il y a une certitude : Il est notre « tout » et il y a une demande : qu’il nous donne la grâce de la « stabilité » (Franca Sessa)

Notre Soeur Hildete De Carvalho a prononcé ses Voeux religieux définitifs le samedi 27 août 2016 à Caruaru, Brésil - Lire son témoignage, après les photos
 
 
 

Chères Petites Sœurs,
C’est avec une joie immense et avec gratitude envers Dieu amour, que je viens partager avec vous ce que nous avons vécu le 27 août 2016, à l’occasion de l’engagement définitif.
Au Brésil, les Congrégations effectuent en principe une mission vocationnelle, qui peut durer une semaine ou quelques jours avant la célébration ; pour nous Petites Sœurs, nous avons opté pour faire un triduum, et c’est ce que j’ai fait une semaine avant le 27.

Profitant de l’occasion du mois d’août où l’Eglise du Brésil consacre un temps fort de réflexion sur les vocations, nous avons fait un programme en préparation au oui définitif, dans le secteur pastoral Sagrada Família à Caruaru, où se situe la communauté Vila Padre Inácio, pour partager le charisme et le chemin vocationnel de la Congrégation des Petites Sœurs de l’Assomption. Ces moments se sont déroulés dans les communautés Nossa Senhora das Graças, Imaculada Conseição et Sagrada Família ; il y a aussi eu une rencontre avec un groupe de jeunes et ceux qui se préparent à la confirmation, en abordant le thème des vocations, et surtout en partageant mon chemin vocationnel dans la Congrégation des Petites Soeurs de l’Assomption. Nous avons eu un nombre significatif de jeunes, nous en avons profité pour demander la collaboration des garçons et des filles, pour faire l’accueil le jour de la célébration.


En plus de l’implication des personnes de notre secteur pastoral, nous avons eu la présence de Petites Sœurs et amis de São Paulo, Minas Gerais, Campina Grande et de ma mère avec des amis de Bahia ; pour accueillir tout le monde, nos voisins ont prêté des matelas et ouvert leurs maisons : ce fut une rencontre de frères/sœurs, des gens qui ne se connaissaient pas ont partagé la même chambre, élargi leur horizon et de nouvelles amitiés se sont tissées.


La liturgie était composée de textes significatifs sur mon parcours vocationnel, dont la deuxième lecture, une lettre de Marie de Jésus à une Petite Sœur, cela vaut la peine que j’en cite un passage :
« Ma chère enfant, estimez-vous heureuse d’avoir été choisie de Dieu, pour être le canal de ses grâces auprès des pauvres abandonnés. […] Portez des fruits dans la patience, dans la charité. Que d’âmes ambitionneraient le bien que vous êtes appelées à faire. Le champ est ouvert devant vous, marchez sans faiblesse. […] Je vous bénis, ma chère enfant, je compte sur vous. Soyez à Notre Seigneur sans partage. » (1881, [EAF171])

La première fois que j’ai entendu ces mots, c’était à la célébration eucharistique qui a ouvert mon noviciat à Lima, au Pérou. Luz Myriam était alors maîtresse des novices, elle nous a présenté cette belle lettre, et depuis c’est un texte qui m’accompagne et qui nourrit mon désir d’être toute au Seigneur sans réserve.
Je suis vraiment très reconnaissante pour toute la tendresse témoignée par chacune, par les messages qui me sont arrivés, de près ou de loin, et surtout pour le soutien dans la prière, tout particulièrement la prière de nous sœurs âgées : merci d’avoir pris soin du Charisme, d’avoir nourri notre Spiritualité, je me sens héritière et coresponsable, dans cette tache consistant à soigner et à partager, pour que de nouvelles générations se passionnent pour cette manière de révéler le visage de Jésus incarné, dans sa dimension de serviteur et sauveur. J’en profite aussi pour remercier toutes les Petites Sœurs qui ont contribué à ma formation initiale, soit dans la vie communautaire, soit dans le service spécifique d’accompagnement, les sœurs du Brésil, du Pérou, de Colombie, d’Antony (France), Ciudad Meridiana (Barcelone), les sœurs-amies compagnes de cette étape et bien sûr toutes les sœurs qui ont donné leur apport pendant la préparation à la maison Mère : profonde gratitude et communion de prière.

Sr Hildete

 

10/07/2016
Enregistrer au format PDF Imprimer l'article envoyer l'article par mail envoyer par mail
> Tous les articles remonter Remonter