Une grande famille

Dès les origines, il y a entraide fraternelle entre les diverses familles qui, par ailleurs, gardent chacune leur autonomie. C’est un même esprit, assumé et transmis, qui fait qu’on se reconnaît membres d’une même famille. Spiritualité christocentrique, faisant de Jésus Eucharistie le fondement de la vie fraternelle ; action apostolique qui s’enracine profondément dans la contemplation ; attachement à l’Eglise ; amour de la Vierge Marie contemplée dans son mystère de l’Assomption
 

Dès les origines, famille tissée dans une histoire...

Passion pour qu’advienne le Règne de Dieu. La gloire de Dieu et le bonheur humain vont de pair. Le Royaume est déjà présent parmi nous mais nous travaillons pour qu’il soit pleinement établi. 

Spiritualité centrée sur le Christ  : l’Incarnation, le Mystère pascal et l’Eucharistie. Notre amour de Marie découle de cet amour du Christ. Nous aimons ce qu’il a le plus aimé : Marie et l’Eglise.

Amour de l’Eglise qui est Corps du Christ, en reconnaissant sa pauvreté et son imperfection. La faire connaître et aimer est la source de notre dynamisme missionnaire et de notre engagement pour « l’unité de l’Eglise ».

Transformation de la société par la force de l’Evangile. Amour et présence au monde, lieu de gloire pour Dieu. Ceci se nourrit de la contemplation… et de la Parole.

Prière - contemplation, essentielles à notre vie, sont intimement liées à la mission.

La vie communautaire, inspirée par St Augustin est, avec la contemplation et la mission, un des trois axes fondamentaux de notre existence à l’Assomption. Elle est le lieu où nous apprenons à vivre de l’Evangile au quotidien, dans un esprit de simplicité et d’humilité. Son internationalité est une richesse pour tous. 

Se former, éduquer, former, sont des caractéristiques marquantes de notre vie et de notre mission ; cela prend des manières différentes selon les Instituts.

Partage avec les laïcs. Dès le début de l’Assomption nous avons voulu partager notre charisme et même notre vie apostolique avec des amis laïcs.