Ce 14 novembre 2017 Monsieur Benoît Bailleul nous a quittés ...

Ce 14 novembre 2017 Monsieur Benoît Bailleul nous a quittés brusquement à la suite de sa maladie. Pendant plus de 20 ans il a été l’initiateur avec Michelle Barrot de l’Association « Partage Solidarité Accueil » devenue « Chemins d’Espérance » pour les Maisons de Retraite. Il avait accepté à notre demande de superviser le Site de Grenelle. Nous perdons plus qu’un collaborateur. Il a été un véritable ami qui aimait les choix de la Congrégation. Nous voulons vous partager deux témoignages lus à ses osèques qui nous parlent d’un homme de grande qualité.

C’est une longue et belle page d’histoire qui se vit et se célèbre aujourd’hui.
 
Benoit a œuvré avec nous, pour nous, près de trente ans. : Directeur de la Maison de retraite de la Congrégation rue Violet .En 1989 il a été nommé Directeur Général de l’Association « Partage Solidarité Accueil. ». 
 Acteur, bâtisseur convaincu il s’est engagé à sa croissance, à l’élaboration de son projet de vie inscrit dans la Charte. Jamais il n’a agit seul.
Benoit : un vivant, aux contacts chaleureux, intuitif et sensible. Il avait le don de découvrir, de pénétrer la pensée d’autrui, de supputer et d’anticiper l’événement, de s’adapter aisément. Il allait à l’essentiel sans se perdre dans les détails, cherchant toujours à détecter les situations difficiles ; les relations complexes et juger le plus objectivement possible l’action à mener .Il gardait bien les pieds sur terre et son énergie se renforçait dans le partage des soucis, des projets qu’il désirait bâtir avec nous tous.
Sa vision était celle de quelqu’un qui à l’ambition de réussir à construire, avec d’autre et ensemble, un édifice qui, dans la Société actuelle, et aux regards des détresses et souffrances des plus ainés et de leurs familles serait porteur de vie, de soutien, de sens et d’avenir. .
 C’’est avec beaucoup : Directeurs, cadres, salariés, administrateurs, Congrégations, résidents et leur famille, bénévoles ici présents ou très unis à nous par la pensée ,que « Chemins d’Espérance « a vu le jour le 18 novembre 2014 , assurant une continuité avec « Partage Espérance Accueil « et poursuit sa marche en fidélité à ses origines..
 
Une fois en retraite Benoit ne nous a pas abandonné. Il avait finement perçu les besoins de la Congrégation aussi, sans hésitation, il a poursuivi son activité en acceptant de superviser le site de Grenelle. Sans s’imposer il est demeuré notre réfèrent et grand ami qui aimait la Congrégation.
Ce challenge est bien engagé et se poursuit. Ensemble n’oublions pas en cette célébration de rendre grâces et de lui confier une fois encore la mission de poursuivre son accompagnement à chacun de nous.
 MERCI BENOIT !!
 
Michelle Barrot
 
 
 
 
 
Cher Monsieur Bailleul
Au nom de l’équipe du Siège et de tous les Directeurs, je suis triste de vous dire au revoir mais aussi fière de vous dire l’estime, l’admiration et l’attachement que nous avons pour vous. Fière aussi, de vous remercier pour la joie que nous avons eue de travailler, … et j’ose dire, de courir, à vos côtés pour ma part pendant 16 ans !
Car il fallait vous suivre dans votre élan …
Votre élan de bâtisseur. Bâtisseur de Partage Solidarité Accueil. Chef de chantier expert, armé d’un casque de chantier qui vous allait si bien, vous avez posé les premières briques de cette belle maison qu’est aujourd’hui Chemins d’Espérance. 
Votre élan de générosité. Chacun d’entre nous a pu apprécier votre sens de l’écoute, votre disponibilité et votre ouverture à l’autre, à la différence, aux plus vulnérables, aux petits et aux grands, aux jeunes et aux Aînés.
Votre élan de manager basé sur une confiance en l’Homme (et envers les femmes !). Vous saviez déceler à quelle place chacun d’entre nous développerait au mieux ses talents au service de l’association. J’en suis un modeste témoignage, vous avez cru en moi, comme en beaucoup d’autres collaborateurs. La classe des grands managers.
Votre élan d’optimisme. Aucune difficulté ne venait à bout de cet optimisme, cette ténacité, qui vous chevillaient au corps. Allié à un tempérament de bon-vivant, nous avons tous de jolis souvenirs de fête et de bonne humeur avec vous. Ce qui n’empêchait pas vos coups de colère dont certaines baraques de chantier se souviennent encore …Même dans le combat contre cette sale maladie, vous avez lutté avec combativité et optimisme. Votre force.
Votre élan de visionnaire. D’une nature engagée et responsable, vous nous avez rassurés pour oser prendre des virages associatifs audacieux pour nos Aînés. A cet égard, le duo exceptionnel que vous avez formé avec Sœur Michelle, a profondément guidé et marqué nos pas de directeurs.
Je me plais à imaginer que le Seigneur Là-Haut, vous a déjà confié des chantiers pour notre monde : un chantier de paix, de justice et de tolérance, valeurs qui vous tenaient à cœur ; un chantier pour veiller sur Chemins d’Espérance ; et un chantier pour veiller sur Monique votre épouse chérie, sur Sophie, Mathilde, Sébastien, Grégoire, Franck, Charles, leurs familles, eux dont vous étiez si fiers de nous parler.
Merci Monsieur Bailleul. Nous avons eu a chance de croiser votre route, continuez à veiller sur nos chemins.
 
Anne GARDENGHI
 
 
28/11/2017
Enregistrer au format PDF Imprimer l'article envoyer l'article par mail envoyer par mail
> Tous les articles remonter Remonter